L'orque en captivité

Qui n'a pas déjà assisté à l'un de ces spectacles ou l'on voit des orques bondir hors de l'eau et faire des figures acrobatiques ? Un orque n'est pas un chien que l'on dresse en lui promettant une friandise s'il se montre obéissant. Ce sont les orques eux-mêmes qui décident des figures et exercices. Aucun orque n'acceptera de participer à un spectacle s'il n'aime pas son dresseur. C'est une condition essentielle. Tout le travail effectué entre le dresseur et l'orque se base sur ces relations « d'amour ». De plus, un orque a besoin d'inattendu. Les exercices doivent être modifiés en permanence. Le 26 septembre 1985 qu'un événement exceptionnel s'est produit dans un aquarium. Jusqu'à cette date, aucune femelle n'avait accepté de s'occuper de son petit né en captivité. Les jeunes mourraient, faute de soins maternels. Mais, les dresseurs ont eu une idée de génie. Pendant toute la grossesse, ils ont entraîné la femelle a montré ses mamelles comme elle le fait en liberté pour allaiter son petit. Le jeune, surnommé Chameau, a pu ainsi survivre. Un an après sa naissance, il participait déjà au spectacle en compagnie de sa mère. Il est toujours la coqueluche des animations.
Je mettrais bien sur des compléments sur ce sujet.

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site