Orca le film

Orca :

Date(s) de Sortie(s) : France 21 décembre 1977  |  USA 22 juillet 1977
Réalisé par : Michael Anderson
Avec : Richard Harris, Charlotte Rampling, Will Sampson, Bo Derek, Keenan Wynn, Robert Carradine, Scott Walker, Peter Hooten, Wayne Heffley, Vincent Gentile, ...
plus...
Distributeur : Paramount Pictures
Genre : Aventure,Drame,
Pays : USA
Durée : 1h32
Titre original : Orca
L'histoire
Lors d'une plongée, la biologiste Rachel Bedford est sauvée d'un requin par le Capitaine Nolan, alors que son compagnon de recherche échappe à la mort grâce à un épaulard. Nolan n'a alors plus qu'une idée en tête, attraper l'épaulard. Au large, il touche une femelle qui portait la vie. Mais l'orque a une mémoire redoutable, et il va devoir faire face à l'implacable vengeance du mâle...
Crititque :
habileman.  Publié le 15-08-2008
Orca se distingue par un sujet plutôt insolite, la vengeance d'un Orca envers un pêcheur qui a tué sa femelle et le petit qu'elle portait. Le film est sans doute une critique des méfaits de l'homme sur l'environnement (ici des pêches non maitrisées) et une histoire de vengeance. L'oeuvre est à la fois émouvante et "brute" lors de la confrontation entre l'orca et l'homme. Un film au discours écologique et une belle histoire d'amour et de vengeance.
client anonyme.  Publié le 17-04-2007
Attention, il s'agit là d'une véritable petite merveille.
Il est d'ailleurs surprenant que ce film ne soit pas aussi connu que celui auquel il fut trop souvent, et à tort, comparé à savoir "les dents de la mer". Non, "Orca" n'est certainement pas un remake des fameuses dents de crocodile..pardon, de requin. Du reste une scène du début montre bien un épaulard "foutre en l'air" (vous me passerez l'expression) un requin menaçant un nageur. J'y vois une façon de dire "dégage, ce film est le mien, toi t'as eu ta part", en quelque sorte un message aux télespectateurs de la part du réalisateur pour chasser toute ambiguïté.

"Orca", c'est la dramatique histoire d'un homme foncièrement bon, Nolan (formidable Richard Harris), victime de son ignorance sur les cétacés. C'est l'incroyable vengeance d'un épaulard aux sentiments quasi humain face au massacre de sa femelle et la perte de son petit.
C'est la fantastique beauté glaciale des régions polaires, et enfin, le clou de ce drame digne de Shakespeare, la mise à mort (je ne dirai pas de qui, je vous laisse le suspens) organisé comme un rituel sacré.
Les séquences sous-marines superbes (étonnante procession d'orcs) et les effets spéciaux atteignent à la perfection. Pour couronner le tout, sur une prodigieuse composition de monsieur Morricone.
Une perle (sous-marine).
client anonyme.  Publié le 14-08-2004
J'ai trouvé ce film très émouvant, j'en pleure à chaque fois que je le vois. L'amour du mal pour sa femelle, est gigantesque, la soufrance que l'on peut voir dans ses yeux lorsque celle-ci meurs abbatue sous ses yeux, et découvrant l'enfant qu'elle portait jeté, comme une vulguaire "chose" hors du bateau, comprend l'envie de vengeance qui l'envahie et on n'a nous aussi envie de se venger de Nolan. Vraiment ce film est une belle leçon de vie: chacun doit vivre sa
vie sans se mêler de celle des autres, car on risque l'abîmer. Merci au créateur du film.
client anonyme.  Publié le 01-08-2004
Non, ce film n'a rien à voir avec les dents de la mer, ni avec tout ce qui s'y rapproche. C'est plutôt une sorte de Mobby Dick des temps modernes, et puis bien sûr, il y a la superbe partition d'Ennio Morricone. On prête souvent trop de sentiments humains aux animaux dans le cinéma, mais l'orque est l'un des très rares sur cette terre, capable de tuer par jeu, parce que doué d'une très grande intelligence. Fantastique et superbe animal qui tiens ici un rôle plus violent que dans la série des Willy...
captain-microcosmos.  Publié le 19-04-2004
Dans la lignée des quenottes de la mer, et dans un degré moindre, de Piranhas, Orca est un subtil dérivé nous proposant un magnifique duel entre un homme rongé par la culpabilité et un poisson (big fish il est vrai) aux envies de meurtre. L'affrontement, tragique, n'en est que plus somptueux. L'instinct de survie, la vengeance, les remords, la colère rapprochent terriblement les deux protagonistes, leurs destins sont liés. Le monstre est-il celui qui en a le plus l'aspect ?
La musique magique d'Ennio Morricone porte le face-à-face en véritable space opéra de la mer (!). On n'est pas loin des chants de sirènes qui nous obligent littéralement à voir et revoir cet excellent film.
Techniquement, l'image est un peu granuleuse, ce qui renforce d'ailleurs le côté mystérieux de l'océan, et le son est audible. Une édition collector serait méritée...

6 votes. Moyenne 2.50 sur 5.

Commentaires (2)

1. pasquier 17/05/2012

orca est vraiment un bon film on a pleure quand sa femme est morte anssi que son petit

2. Ga-Linette 10/08/2011

Franchement je trouve que l'orque a la réaction qu'on aimerait avoir, spontanément, dans un pareil cas mais sans les restrictions dues à la civilisation. Et je trouve ça beau. Bon forcément après la fin est pas des plus heureuse, et le film lui-même a arraché des larmes à mon petit garçon de 9 ans, mais même, l'idée est pour moi celle-ci.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site